02 janvier 2007

« Une fausse rumeur fait le UNE de Nice Matin »

« Le charançolais rouge menace la côte d’azur » faisait la Une de Nice Matin, lundi 11 décembre 2006. Alors que le journaliste s’attardait à décrire les ravages que causait ce petit scarabée rouge sur les palmiers de la côte d’azur et la probable catastrophe économique qu’il allait engendrer, la surprise fût encore plus grande de découvrir que cet article apocalyptique n’était en fait qu’une  histoire montée de toute pièce.

Certes le charançolais rouge s’attaque aux palmiers de l’intérieur et entraîne leur agonie jusqu’à ce qu’ils s’effondrent, mais ça n’est pas du tout le cas à Cannes ou à Nice d’ailleurs…. C’est en tout cas ce qu’a confirmé La Direction de la protection botanique de Nice alors que nous étions sur le sujet pour faire un reportage… Je me demande comment un journal aussi lu que Nice Matin a pu diffuser une aussi grossière erreur et surtout en première page…  En tout cas cette histoire aura appris une chose : Ne pas faire entièrement confiance à ce qui se dit dans les journaux même si s’est en opposition même avec ma conception du journalisme…  A force de courir après le scoop de la semaine on en oubli s’en doute au bout d’un moment de vérifier ses sources. Erreur fatale…

Posté par Bruneau à 13:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur « Une fausse rumeur fait le UNE de Nice Matin »

    En fait, il se trouve qu'à un aucun moment le journaliste ne faisait état de la présence de charançolais à Nice ou à Cannes. Il imaginait de manière un peu forte certes ce qui se produirait le cas échéant. D'où l'impression pour le lecteur que la Cote d'Azur était envahie. L'on ne peut donc pas dire qu'il est inventé la chose de toute pièce mais l'on peut en effet noter qu'un tel article n'a pas sa place en Une de Nice Matin.

    Posté par floriane, 16 janvier 2007 à 21:11 | | Répondre
Nouveau commentaire